• Big Bill Broonzy : Hey Hey (1952)

    Big Bill Broonzy : Hey Hey (1952)

    Extraordinaire chanteur de blues et de folk, en plus d'être un personnage très attachant et un guitare exceptionnel. Dans ce dernier domaine, la preuve se fait (une autre fois) avec ce quasi instrumental où Big Bill fait des prodiges sur sa douze cordes. Bien que l'étiquette de ce 78 tours indique qu'il y a un guitariste d'accompagnement, il n'en est rien : Broonzy est seul là dessus. Eric Clapton reprendra la pièce au début des années 1990.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :